Bubblee pop, des bubblees plein les yeux

Publié le par meepletoimeme

Les vacances sont terminées. Il faut retourner au travail. Pas forcement super envie. C’est la rentrée, vous avez une réunion pénible à 9h30. Et en plus, il pleut… Vous vous dirigez vers le métro. Chouette : une place est disponible malgré le monde. Allez, vous décidez de prendre un moment pour vous. Rien que pour vous. Vous sortez votre smartphone, ouvrez votre menu d’applications et lancez un de ces nombreux jeux où ils faut exploser des bulles un peu partout sur son écran tactile… Puis vous vous enfermez dans la votre, de bulle…

 

bubble-bobble-main-picsay

Stop !

Sortez de votre bulle ! Quittez cette application asservissante* ! Il existe tant d’autres façons de s’occuper. Lire les dernières news de Ludovox sur leur appli, par exemple. Ça tombe bien, l’article du jour concerne un jeu où il faut casser des bulles par séries de 3. Coïncidence ? Je ne crois pas !

Ouvrez la boîte à bubblee du prochain jeu de Bankiiiz pour le savoir et faites « poper » la bubblee-mania.

 

Bubblee Pop c’est quoi ?

Bubblee Pop, c’est un jeu de Gregory Oliver. Cet auteur lyonnais s’illustre dans le jeu post apocalyptique (enfin, un surtout, Outlive, qui était en Kickstarter chez la Boîte de jeux). On aurait pu imaginer un Outlive² : Bubblee Nuclear Way, où des survivants feraient exploser des bulles de plutonium pour obtenir des séries de 3 explosions nucléaires. Mais tout le monde serait mort après la première partie.

Alors Gregory a imaginé un thème plus léger, plus funky, plus bisounours  : le monde de …

 

bubblee_titre

Dans le monde merveilleux de Bubblee Pop aux (je cite le speech d’intro) « planètes figées dans les saisons éternelles, les bubblees, adorables petites créatures rondes et colorées, flottent joyeusement dans le ciel azur et rayonnant, avant d’être attirées par la pesanteur vers le sol » où elles pourront retrouver leurs autres copines bubblees et exploser de bonheur ensemble dans une myriade de couleurs arc-en-ciel.

Nom d’un meeple, Greg, t’as vraiment changé de registre !

c'est parti !

 

bubblee_plateau

Bubblee Pop est un jeu de 1 contre 1, face à face, chacun sur sa planète.

Malgré mon synopsis quelque peu à l’eau de rose, Bubblee Pop est un jeu de confrontation directe.

Oubliez la soi-disant gentillesse des bubblees sur des petits nuages. Laissez parler votre fourberie.

C’est simple, il y a votre planète. Il y a celle de votre adversaire juste en face.

Chaque planète dispose de 20 espaces prêts à réceptionner les p’tites bulles.

Entre vous, le ciel.

Rempli de ces bubblees. Elles sont jolies, elles sont mignonnes, elles auront toutes leur place sur votre planète.

Il va donc falloir récupérer ces bubblees qui tombent du ciel. Mais le faire de manière habile, car récupérer n’importe quelle bubblee à n’importe quel endroit de votre planète ne vous apportera pas la victoire.

En effet, il va falloir les combiner par couleur et par groupe d’au moins 3.

Il faudra aussi prendre garde à ne laisser à votre adversaire celles qui l’intéresseront le moins. Mieux, qui le bloqueront.

 

Un tour de jeu se déroule de la manière suivante : vous avez votre planète. Sur votre planète, il y a une pesanteur, une attraction. Conséquence directe : les jolies bubblees qui flottent dans le ciel vont finir par tomber chez vous et recouvrir votre planète de belles couleurs.

bubblee-newton-pommeDe couleurs qui ne sont pas simplement là pour faire joli, vous l’apprendrez vite, plus ou moins à vos dépens.

bubblee_central

La première action que vous allez réaliser est de compléter le ciel. En effet, les bubblees ont horreur du vide. Il suffit qu’il y ait un espace libre dans le ciel et une nouvelle bubblee va s’empresser de la compléter. Le joueur va donc prendre une bubblee dans le sac de pioche et la placera dans le ciel.

Bubblee_tour

 

Les bubblees ne peuvent pas rester en place. Le joueur peut, s’il le souhaite, en intervertir deux adjacentes dans le ciel.

Enfin, le joueur doit choisir 2 des bubblees adjacentes (horizontalement ou verticalement) et les faire tomber sur sa planète. Effet pesanteur. Elles s’arrêteront au niveau du sol, ou d’une autre bubblee.

Cela pourrait s’arrêter là. Mais non, la suite est un petit peu plus explosive.

Si 3 bubblees ou plus, de la même couleur, se retrouvent connectées, elles rentrent en résonance, commencent à tourner sur elles même, grossissent l’espace de quelques millisecondes puis explosent, ne laissant plus rien de leurs jolies frimousses.

Quelque part, ça vous arrange bien car c’est un peu le but du jeu : Faire exploser vos bubblees !

 

En effet, cela vous apporte un triple avantage :

 

  • Avantage 1 : Vous marquez un point par bubblee explosée. Avoir le plus de points est un peu le but pour pouvoir gagner la partie. Ça représente donc un intérêt certain.
5.0.2

5.0.2

 

  • Avantage 2 : Cela permet de vider un peu votre planète. En effet, manque de bol, vous avez hérité d’une planète de la taille de celle du petit prince. 20 emplacements maximum, dont 4 en hauteur (5 si vous faites une explosion dans le tour pour que ça ne dépasse pas) ! Il faut donc faire de la place.

 

Car si vous surchargez votre planète, c’est fini, les bubblees prennent le contrôle de votre petit coin d’espace et vous avez perdu.

 

  • Avantage 3 :

Les bubblees ont des pouvoirs ! Et ils dépendent de leur couleur.

Une explosion provoque donc un pouvoir applicable immédiatement (mais optionnel)

bubblee_couleur3

Rouge : L’explosion a été si violente qu’elle a complètement perturbé les bubblees de la planète de votre adversaire. Vous pouvez donc intervertir 2 bubblees adjacentes de votre adversaire. Excellent moyen pour isoler ses bubblees et empêcher les combos qu’il allait déclencher.

Violet : Mettre un grand coup de pelle galactique dans une bubblee non recouverte de votre planète (c’est à dire une bubblee qui n’en a pas déjà une autre sur elle) et l’envoyer tel un missile dans sur la planète d’en face.

Les bubblees présentes dans le ciel, un peu peureuses, s’écarteront pour laisser passer l’infortunée bubblee puis reprendront leur place. La pauvre bubblee part en ligne droite et il faut évidement qu’il y ait un emplacement libre en face. Et bim, tu l’as vu mon direct ?

Bleu : L’explosion n’a pas été très violente, mais suffisamment pour effrayer les bubblees présentes dans le ciel (je vous ai dit, qu’elles étaient peureuses). Du coup, l’une d’entre elles en perd sa gravité et tombe sur la colonne de la planète adverse. Évidement, l’emplacement doit être disponible. Si ce n’était pas le cas, cela provoque l’élimination de votre adversaire

bubble_pouvoir-picsay

 

Vert : Alors là, c’est plutôt une explosion d’amorçage. En effet, elle permet de permuter 2 bubblees adjacentes de sa planète. Mais si cela provoque une, voire deux, combinaisons de 3 autres bubblees, alors c’est explosion en chaîne. Les bubblees concernées rejoignent le paradis des bubblees (c’est à dire, vos points de victoire) et les pouvoirs s’appliquent. Beau coup !

 

Jaune : C’est une explosion inversée. Aucun bruit. Aucun souffle d’explosion. Les bubblees disparaissent de votre planète pour rejoindre votre score … ainsi qu’une autre de votre choix non recouverte (sans autre bubblee dessus). Pffiouut.

Noir : Ah. Oui. Tout ne pouvait pas se passer aussi bien. Les bubblees noires sont maudites et ont été dépossédées de tout pouvoir. Elles n’explosent donc jamais. Le seul moyen de les faire disparaître est une explosion de bubblee jaune … ou les envoyer chez l’adversaire avec une explosion bubblee violet.

Tout cela peut évidemment provoquer des explosions en chaîne.

Une fois votre tour terminé, c’est à votre adversaire de jouer.

La partie va se continuer ainsi jusqu’à ce qu’un des 2 joueurs se fasse éjecter de sa planète par manque de place (et il perd), ou qu’il n’y ait plus aucun bubblee dans la pioche pour remplir le ciel. Dans ce cas, le grand vainqueur est celui qui aura eu le plus de bubblees explosées.

 

Et alors, ça bubblee ?

Toujours au stade de proto (mais quasiment terminé), Bubblee Pop tourne depuis quelques mois sur divers salon ludique à côté des dinos de Dino Twist. Et on peut dire qu’il fonctionne fort. Les tables sont toujours prises. il faut batailler pour réussir à enfin avoir une place. [NDLR : Il sortira d’ailleurs à Octogones (Lyon – 30/09 au 02/10) en avant première, puis à Essen.]

bubblee_boiteNiveau règle, rien à dire. Si le commun des mortels est capable de jouer à Candy Crush, vous n’aurez aucune difficulté à assimiler les règles de Bubble Pop. Par contre, savoir utiliser les pouvoirs au moment opportun, c’est une autre paire de bulles. Nous avons donc un jeu réellement tactique, où il va falloir penser chaque mouvement afin de, évidemment, récupérer les bubbles qui nous intéressent, mais aussi empêcher l’adversaire de la planète d’en face d’obtenir les bubblees dont il a besoin … et qui pourrait déclencher un pouvoir mettant toute votre organisation de bubblees à l’eau.

Niveau Design, c’est coloré, rafraichissant. Même si les bubblees se rapprochent plus d’un monstre que d’un bisounours, on se prend d’affection pour ses petites bouilles rondes. Le plateau de jeu central est clair. On pourrait être puriste et demander à avoir un p’tit rappel visuel des pouvoirs sur le coté du plateau (durant les salons, c’est facile, c’est affiché sur des présentoirs). Mais bon, ce n’est pas un vrai problème. Il y a 6 petits pouvoirs connaître. Les bubbles sont cartonnées et épaisses, donc facile à manipuler. Espérons que cela soit aussi le cas dans la boîte finale.

Et le plaisir de jeu ? J’entends déjà les premiers détracteurs : « Oh, mais je vais pas jouer un jeu à la Candy Crush (ou tout autre jeu du genre). Sérieux. Je vaux mieux que ça ». Ça serait une erreur de s’arrêter à une comparaison aussi basique. Bubblee Pop est un jeu véritablement tactique où la chance n’a que peu de place (un peu sur le tirage de la pioche). Il va falloir bien positionner ses bubblees pour éviter des blocages (qui résulterait d’une fin de partie anticipée), mais aussi bien manipuler les pouvoirs qui peuvent conduire à des retournements de situation intéressants.

Les parties diffèrent bien et on passe un très bon moment. De plus (attention, argument massue), ma moitié, qui n’est pas une grande joueuse, a bien accroché et m’a même demandé quand on referait une partie. Et ça, ça vaut toutes les bubblees du monde !

Cerise sur le gâteau (ou bulle sur le savon), vous pouvez y jouer en mode solo, avec des niveaux des difficultés, avec une légère adaptation des règles : l’explosion de bubblee permet d’envoyer une des bubblees sur la planète adverse avant d’appliquer l’effet.

bubblee_end

 

Bubblee pop est prévu pour une sortie en octobre 2016 à un prix raisonnable (20€). Souhaitons aux bubblees le même succès que leurs copains dinosaures de Dino Twist. Cela semble bien parti car Bubblee pop a été primé au FLIP en 2015, catégorie réflexion.

Petite anecdote pour terminer : le jeu s’appelait à l’origine « Ball Breaker » (et l’auteur avait donné une interview à Ludovox par ici sur l’origine du jeu). Voilà, pour nous, public français, ça nous fait penser à un Casse-brique. Mais pour de l’autre côté de l’Atlantique, Ball Breaker se traduit en … casse-coui[Biiiiiiiip]. Pas idéal, comme image pour l’export…

Bubblee pop

Un jeu de Gregory Oliver
Illustré par Alexey Rudikov
Edité par Bankiiiz
Distribué par Blackrock Editions
Pays d’origine : France
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 14-10-2016
De 1 à 2 joueurs , Optimisé à 2 joueurs
A partir de 8 ans
Durée moyenne d’une partie : 30 minutes

Thèmes : Jeux vidéos
Mécanismes : Blocage, Placement
Types de jeu : Jeu abstrait, Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur, Familial
Présent sur le(s) salon(s) : Cannes 2016, Essen 2016

 

*Bon, alors, je vous fais tout un speech sur le « sortir de sa bulle », le « jouer ensemble ». Mais j’ai quand même fini à mes heures perdues bubble bobble version original 1987 sur Amiga. 100 niveaux ultra hard sans sauvegarde. Je vous laisse imaginer les heures de jeux qui vont avec…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article